Comment changer de carrière professionnelle ?

Chaque matin, un sentiment de fatigue et de découragement vous envahit. Au bureau, le temps semble s’étirer, comme si chaque minute durait une heure. Tu aimes toujours ton boulot ? Peut-être que le moment est venu de changer de carrière. Voici comment procéder à ce changement majeur, étape par étape.

1. Faites le bilan Avant d’entreprendre un processus officiel, une période d’introspection est requise. Donnez-vous le temps de faire le point sur vos compétences et vos échecs professionnels. Cherchez à identifier vos forces et vos faiblesses, en interrogeant les personnes avec lesquelles vous avez déjà travaillé.

2. Reconnectez-vous avec vos rêves Au-delà de vos qualifications, interrogez-vous sur les passions qui vous animent et essayez de vous souvenir de vos rêves d’enfants. L’important est moins de savoir s’ils sont réalisables que de comprendre les valeurs cachées derrière elle.

3. Liste des pistes à explorer Une fois que vous avez analysé votre expérience et établi le lien avec votre désirs, faire une liste de pistes à explorer. Le changement peut prendre de nombreuses formes : par une nouvelle profession, mais aussi peut-être simplement par une nouvelle industrie.

4. Confronter la réalité Pour éviter d’être aveuglé par vos rêves, comptez sur ceux qui vous entourent et utilisez votre réseau pour rencontrer des personnes qui peuvent vous parler de la réalité des pistes auxquelles vous avez pensé. Cette étape est l’une des plus importantes, alors prenez le temps nécessaire pour peindre l’image la plus complète possible.

5. Etudier la faisabilité de votre projet Tu crois avoir trouvé ta nouvelle voie ? Vérifiez maintenant sa compatibilité avec votre profil. Avez-vous les compétences nécessaires ? Avez-vous besoin d’enrichir votre formation ? Quel investissement en temps et en argent cela impliquera-t-il ?

6. Permettez-vous de renoncer Le désir de changement ne devrait pas prendre en charge votre parcours personnel et professionnel. Perdez sur papier toutes les difficultés, obstacles et inconvénients que vous avez réussi à identifier à travers vos recherches. Maintenant, c’est à vous de savoir si vous êtes vraiment prêt pour le défi !

7. Élaborer un plan de conversion Peu de gens peuvent se permettre de tout laisser du jour au lendemain, ne sereit-ce que pour des raisons financières. Établir un calendrier des mesures, qui comprend les besoins en matière de financement, de formation et de réseautage.

8. Trouvez les supports nécessaires La réorientation professionnelle réussie ne se fait pas seule. Non seulement la démarche peut être une source d’angoisse, mais elle provoque inévitablement des bouleversements personnels et familiaux. Entourez-vous de personnes de confiance, que ce soit par le biais de votre réseau personnel, d’un coach professionnel ou d’organisations telles que SAJE.

9. Évaluer le chemin parcouru Un changement de carrière peut être un long chemin, avec ses hauts et ses bas. Prenez donc soin de bien documenter le chemin que vous avez parcouru : qu’avez-vous appris, quels obstacles avez-vous surmontés, quels défis avez-vous surmontés ? En cas de baisse de motivation, n’hésitez pas à revenir en arrière : dessinez votre énergie en mesurant ce que vous avez déjà atteint !

10. Cultiver le plaisir Une fois que vous aurez fait le grand saut, vous serez familiarisé avec les multiples facettes — bonnes et mauvaises — de votre nouvelle carrière. Au fur et à mesure que vous obtenez une assurance, gardez à l’esprit ce que vous venez d’apprendre : gardez régulièrement une mise à jour entre vos envies, vos rêves et la réalité afin de réajuster votre voyage au besoin, et cultiver le plaisir…

Lire aussi :

Vous possédez les 10 compétences du futur ?

L’ art de démissionner avec élégance

10 questions pour une mise en réseau authentique

10 emplois qui vous feront gagner plus de 60 000$ (et même 100 000$) sans diplôme universitaire

_______

— Suivez Workopolis sur Twitter

— S’abonner à la lettre WorkoPolisHebdoneWSletter

Tag : faire une formation continue